Rue Saint-Lambert, 116 - 1200 Woluwé Saint Lambert - info@alivreouvert.be - Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h - Adulte : +32.(0)2.762.98.76 - Jeunesse : +32.(0)2.762.66.69

A livre ouvert - Le rat conteurphoto librairie Alivreouvert
Sciences humaines
Les voix. Témoignage

Aimée F. et Nicole Anquetil

Payot, 297 pp., 20€

voixsCurieux document que voici. En 2010, Nicole Anquetil, psychiatre et psychanalyste, reçoit dans son cabinet Aimée F., une femme de 70 ans portant une liasse de feuilles sous le bras : l'histoire de sa rencontre avec les « Voix »

Aimée F. est une femme agréable, mariée, retraitée depuis douze ans. Elle a une vie sociale satisfaisante et mène ses activités normalement. Pourtant, elle est quotidiennement harcelée par une série de voix qui la poursuivent chez elle comme à l'extérieur.

Bien décidée à ne pas se laisser intimider, Aimée F. développe des stratégies de défense et commence à compiler scrupuleusement les attaques dont elle fait l'objet. C'est ce témoignage, en construction permanente, qu'elle lira semaine après semaine, dans le cabinet de Nicole Anquetil.

À la manière de ses illustres prédécesseurs, Nicole Anquetil nous propose un essai de décryptage, à la suite de ce matériau brut. Retrouvez la notice de l'éditeur ici .

 
Qu'est-ce qu'une vie bonne?

Judith Butler, trad de l'anglais

Payot (coll. Manuels), 109 pp., 13€50

butlersLe 11 septembre 2012, Judith Butler est invitée à prononcer un discours lors de la remise du prix Adorno qui la consacre. Elle reprend à cette occasion une citation du philosophe allemand, tirée de son ouvrage Minima Moralia : « on ne peut mener une vie bonne dans une vie mauvaise».

Questionnant la formule, Judith Butler se penche sur les moyens et conditions de vie « bonne », autrement dit, de vie en accord avec nos aspirations éthiques et morales alors que nous baignons dans un environnement « plus vaste structuré par l'inégalité, l'exploitation et diverses formes d'effacement ».

A contrario des habituels courants individualistes propres au développement personnel, c'est dans la vie sociale et le collectif que J. Butler perçoit la possibilité de vivre en harmonie : « S'il me faut mener  une vie bonne, il devra s'agir d'une vie vécue avec d'autres, d'une vie qui ne sera pas une vie sans ces autres ; je ne perdrai pas ce je que je suis, celui ou celle que je suis sera transformé par mes rapports avec les autres, puisque ma dépendance à autrui et ma fiabilité sont nécessaires afin que je vive et que je vive bien. »

D'une grande clarté, ce petit essai dénote de par sa remarquable justesse d'esprit et d'analyse. Retrouvez la notice de l'éditeur ici .

 
Les petites et les petites (grandes) pommes du savoir

scienceshumpomme

Adressée à tout amateur de découvertes scientifiques souhaitant satisfaire sa soif de curiosité, voilà une petite collection qui gagne à être connue. Attention cependant à ne pas se laisser endormir par son look pop et coloré : il s'agit bien là d'ouvrages de vulgarisation de haut vol !

Les thèmes amusants ou atypiques sont développés avec une grande rigueur scientifique et beaucoup de pédagogique. À partir de 16 ans.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 6 sur 22