Rue Saint-Lambert, 116 - 1200 Woluwé Saint Lambert - info@alivreouvert.be - Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h - Adulte : +32.(0)2.762.98.76 - Jeunesse : +32.(0)2.762.66.69

A livre ouvert - Le rat conteurphoto librairie Alivreouvert
Sciences humaines
Un quinze aout à Paris. Histoire d'une dépression

Céline Curiol

Actes Sud, 218 pp., 20€

curiolOn connaît de Céline Curiol ses quatre romans publiés entre 2005 et 2012, unanimement salués par la critique française et internationale - Paul Auster dira de son premier roman qu'il est « l’un des textes de fiction les plus originaux et les plus brillamment exécutés par un écrivain contemporain ».

Avec « Un quinze août à Paris » elle nous livre un témoignage intime d'un tout autre genre : l'histoire de la dépression dans laquelle elle s'est profondément enlisée au cours de l'été 2009. Voulant écrire « le livre qu'[elle] aurait aimé lire lorsque [sa] vie en dépendait », Curiol a longuement gratté, analysé et étudié l'histoire de sa dépression, pour la transcender et en offrir une vision plus large. Il en ressort un ouvrage extrêmement bien documenté sur l'expérience de la dépression vue de l'intérieur.

À la lumière des discours scientifiques et psychanalytiques mais également de nombreux textes littéraires, elle ausculte les sinuosités de sa pensée tourmentée. Sont ainsi convoqués tour à tour  : Freud, J.-C. Ameisen, Sylvia Plath, William James, Stieg Dagerman ou encore Julia Kristeva (entre autres).

Autant d'auteurs qui lui permettent de décrire en mots et en concepts ce mal qui l'a rongée de l'intérieur, l'empêchant de lire, d'écrire et plus simplement de vivre.

Un ouvrage majeur pour comprendre la dépression. Retrouvez la notice de l'éditeur ici

 
Ni vu, ni connu. Le camouflage au regard de l'objectif

Hanna Rose Shell, trad. de l'anglais

Zones sensibles, 217 pp., 22€

scienceshumloupescienceshumloupe2

scienceshumloup3

Oscillant entre les sciences naturelles, l'anthropologie, l'histoire et l'esthétique, voici un nouvel OVNI des éditions Zones Sensibles, traitant de l'art du camouflage.

Un petit bijou de curiosité intellectuelle, aussi beau que passionnant !

Retrouvez la notice de l'éditeur ici .

 
Les mots sans les choses

Eric Chauvier

Allia, 122 pp., 6€20

chauviersLes discours scientifiques (économiques, sociologiques, psychiatriques, etc.) ont aujourd'hui largement pénétré notre langage ordinaire.

Mais si chacun semble désormais capable de jongler relativement facilement avec des mots savants, nous voilà dans le même temps incapables de décrire notre vécu, notre « vie ordinaire » sans y plaquer ces termes - parfois inadéquats, mal intégrés ou pire, mal « conceptualisés ». Or, à trop vouloir singer le discours spécialisé, la sensation de réalité de l'expérience vécue s'évanouit. Notre expérience individuelle se retrouve déconnectée de notre langage et notre langage lui-même en devient désaffecté, incapable de résonance.

Les responsables dans la ligne de mire d'Éric Chauvier ? Certainement les grands de la French Theory  (Bourdieu, Foucault, Levy Strauss) même s'il concède que cela s'est parfois fait à rebours de l'intention initiale. Plus durement décriés encore, ceux des Care et Gender Studies...

S'appuyant sur une lecture approfondie de Wittgenstein et de Spinoza, Eric Chauvier, avec son humour habituel, nous propose un texte d'une apparente légèreté mais d'une solide assise intellectuelle.

Un essai terriblement drôle, (im)pertinent et rafraîchissant. Retrouvez la notice de l'éditeur ici.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 sur 22