Rue Saint-Lambert, 116 - 1200 Woluwé Saint Lambert - info@alivreouvert.be - Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h - Adulte : +32.(0)2.762.98.76 - Jeunesse : +32.(0)2.762.66.69

enigmesduplaisirFrançois Ansermet / Pierre Magistretti
Odile Jacob, 280 pages, 22,90 €

Dans cet ouvrage, le psychanalyste François Ansermet et le neurobiologiste Pierre Magistretti se réunissent à nouveau pour décrypter le mécanisme du plaisir et du déplaisir. Comment se peut-il que recherchant le bonheur, nous produisions le contraire? Est-ce là ce que Freud désignait comme l’au-delà du principe de plaisir? Y a-t-il des mécanismes neurobiologiques qui permettent d’expliquer cette tendance chez l’homme? Partant du constat qu’entre une situation plaisante et une situation déplaisante, le choix inconscient de l’individu se porte souvent sur la seconde, cette étude explore les formes du malaise individuel et collectif de notre époque. Malaise qui s’exprime en destructivité, fanatisme, violence, ennui, dépression, hyperactivité et addictions.

révolutions-jeanloup-amselleJean-Loup Amselle
Stock, 232 pages, 21.30 €

Argumente´, engage´ et parfois ironique, le propos de Jean-Loup Amselle, anthropologue et directeur d’e´tudes a` l’EHESS, prend re´solument parti contre les usages contemporains du mythe primitiviste. L’ide´e que l’avenir de l’humanite´ se trouve dans le passe´ n’est pas neuve. Cependant l’incertitude ide´ologique actuelle semble donner a` la tentation du primitivisme une nouvelle vigueur comme le montre le regain du tourisme mystique qui n’est qu’un aspect de cet attrait des origines. Dans cette e´tude critique, il envisage le primitivisme ambiant selon trois axes : anthropologique, politique et artistique. Il montre comment l’authenticite´ et la tradition deviennent des instruments de pouvoir et de´nonce une conception anthropologique fige´e des cultures exotiques.

cequifaitquelavievautlapeinedetrevecueBernard Stiegler
Flammarion, 260 pages, 20 €

L’avenir de la vie terrestre se trouve mis en jeu dans une urgence que l’on ne peut de´nier. Pour le philosophe Bernard Stiegler, le destin humain, e´minemment technique et technologique, est «pharmacologique» au sens grec du terme «pharmakon», qui signifie a` la fois reme`de et poison. Posant l’hypothe`se que ce qui permet de prendre soin et ce dont on doit prendre soin, devenu technologie industrielle, est he´ge´moniquement contro^le´ par le marketing, il nous montre que la question du soin devient affaire d’e´conomie politique et plus seulement d’e´thique. L’auteur appelle de`s lors a` la mise en place d’une e´conomie de la contribution, d’un nouvel usage des technologies et des ressources.

Connexion librairie

Newsletter

Notre label

Label de qualité - le libraire

logo_alsj
logo_initiales
Suivez-nous sur Facebook