Rue Saint-Lambert, 116 - 1200 Woluwé Saint Lambert - info@alivreouvert.be - Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h - Adulte : +32.(0)2.762.98.76 - Jeunesse : +32.(0)2.762.66.69

M. Morpurgo, Le mystère de Lucy Lost, éd. Gallimard, 15€90

mysterlucyLe mystère de Lucy Lost est un ouvrage qu'il nous tient à coeur de vous présenter, si toutefois Michael Morpurgo ne fait pas encore partie de vos auteurs favoris! Il signe ici un de ses plus beaux romans, et pour cause: la trame lui en a directement été inspirée par la vie de sa propre grand-mère. Avec beaucoup de doigté, il nous emmène avec elle sur le majestueux Lusitania, le tristement célèbre "Titanic anglais", coulé au début du siècle dernier par un sous-marin allemand dans le contexte de la guerre 14-18.

Tout commence en 1915, il y a cent ans, lorsqu’un père et son fils découvrent une petite fille seule et livrée à elle-même sur une île déserte de l’archipel des Scilly. Muette, cette enfant sera accueillie à bras ouverts au sein de la famille. Les parents et leur fils feront tout ce qu’ils peuvent pour l’aider à se rétablir et à reprendre des forces. Mais pourtant, elle ne recouvre pas l’usage de la parole et est incapable de leur expliquer ce qui lui est arrivé, comme si elle l’avait oublié. En parallèle à cette adoption improvisée, l’auteur nous emmène de l’autre côté de l’océan Atlantique dans le quotidien d’une enfant, Merry, dont le père est parti à la guerre et qu’elle s’apprête à rejoindre avec sa maman, à bord d’un flamboyant navire appelé le Lusitania. Vous l'aurez compris, il s'agit de la même petite fille, avant et après le terrible naufrage.

Décrite avec un talent indéniable, cette catastrophe du début du siècle nous est rapportée avec beaucoup de sensibilité. A sa lecture, on halète au même rythme que Merry, on a froid dans cette eau glacée et on a peur, perdu dans l’océan… Mais peu à peu, on reprend le goût de la vie, et on commence même à aimer lorsque le temps a un peu guérit les blessures énormes qu’ont laissé une pareille épopée.

Un naufrage, une perte, une adoption, une histoire d'amour et l'aventure d'une reconstruction: voilà la programme! Très touchant, absolument passionnant, construit et écrit d’une manière admirable, ce roman est à offrir aux pré-ados dès onze-douze ans qui n’ont pas froid aux yeux. Un régal de lecture!

En mille morceaux, Nicolas Ancion, Mijade.

Jessica ne peut pas te repondre. Enfin, tu m'as comprise. Elle ne pourra plus jamais te répondre.

millemorceauxancions

Le décès de quelqu'un, qu'on en soit proche ou non, c'est toujours un bouleversement, un chambardement émotionnel qui se greffe sur toutes nos préoccupations quotidiennes. Chez les adolescents, ce sentiment est d'autant plus virulent qu'il entre dans un processus de construction de soi. Pour exprimer tout cela, Nicolas Ancion (en partenariat avec infordrogues et des classes secondaires) propose un magnifique roman chorale. Léa et Franck se heurtent à l'incompréhension de leurs proches, Karine ne trouve plus les mots face à sa mère, Léo et Greg suivent sans toujours savoir, La Sorcière rédige un blog percutant et Erik (s')interroge. 

Ce roman coup de poing, signé par un auteur belge, interpelle sans choquer. Il met en scène des adolescents qui jouent avec les limites. En mille morceaux dévoile mais jamais ne juge ou prend de haut les sentiments et les actions de ces jeunes. Ces thèmes forts peuvent parfois laisser l'adulte sans ressource, pour pallier cela il existe le site "en mille morecaux". Pour découvrir plus à fond les personnages mais aussi  des informations pour ceux qui se sentent esseulés ou simplement, comme Erik, se préoccupent du monde dans lequel ils évoluent.

Dès 14 ans.

Le Prix Ado-Lisant est un prix littéraire destiné aux adolescents de 13 à 16 ans. Il leur propose chaque année une sélection de 6 romans afin de stimuler leur imaginaire et de développer leur esprit critique via la lecture plaisir.

Le lauréat 2015 est Je suis un phénomène d'Elisabeth Atkinson (Alice éd.)

jesuisunphenomenes

La sélection 2016 est dévoilée pour participer

et découvrir de nouveaux romans, clique ici

adolisant2016

Douze ans, sept mois et onze jours, L. Murail, Pocket jeunesse
douzeanssUn père perd son fils dans la forêt du Maine pour qu'il "devienne un homme" en s'inspirant de Thoreau. Walden joue le jeu, persuadé que son père l'observe. Ce pitsch serait simpliste si le mystère du père ne rendait pas le roman anxiogène et réellement intrigant. Jack, ce père neo-cowboy, fan de base-ball aux idées bien tranchées, tente de cacher des zones d'ombres qui se révéleront progressivement jusqu'à ce qu'il devienne le personnage principal d'une seconde partie à haute tension.
Entre polar et nature-writing, le roman passe trop vite: vous conviendrez qu'une semaine pour devenir apprenti-trappeur sans jamais se faire piquer par un moustique, c'est un peu too much. Mais Lorris Murail ne réécrit pas Thoreau (que, du coup, l'on aurait bien en de (re)lire) et pose d'autres questions: la communication brouillées entre les générations, la difficulté de s'affirmer et de se faire sa place dans la société sans avoir à se formater. Au final, un bon roman dépaysant avec de l'action et du supense. Dès 12 ans.

Newsletter

Notre label

Label de qualité - le libraire

logo_alsj
logo_initiales
Suivez-nous sur Facebook