Rue Saint-Lambert, 116 - 1200 Woluwé Saint Lambert - info@alivreouvert.be - Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h - Adulte : +32.(0)2.762.98.76 - Jeunesse : +32.(0)2.762.66.69

Romans adolescents
Le 23/04 rencontre avec Stéphane Michaka

 Le samedi 23 avril à 15h,

Stéphane Michaka sera présent à la librairie pour une rencontre autour de Cité 19

cite19cite19zone

Adolescents, dévoreurs de sagas, passionnés d'Histoire, fous d'aventures,... mais aussi parents, enseignants, simples curieux ne ratez sous aucun prétexte cet évenement exceptionnel, l'opportunité de rencontrer Stéphane Michaka un auteur de littérature jeunesse au succès déjà confirmé.

Faustine est une adolescente au caractère bien trempé et aux choix affirmés. Alors qu'elle se prépare au BAC, elle apprend le décès brutal de son père mais, à la morgue, la jeune fille ne le reconnait pas. Notre héroïne est persuadée que Louis Treussart n'est pas mort et que sa disparition est liée à cet homme étrange, au look dandy, qui semble sorti de nulle part. En le suivant dans le métro, elle perd connaissance et se réveille 150 ans plus tôt en plein Paris haussmannien. Faustine devra se débrouiller pour survivre et exister dans les rues de la capitale française hostiles aux jeunes filles isolées. Déguisée en garçon, elle sera engagée dans un journal populaire et enquêtera sur de mystérieux événements. Mais une question demeure:  comment est-ce possible?

Stéphane Michaka signe un diptyque passionnant, rythmé et intelligent. Passionné par le XIXe siècle, il bouscule les questions de genre littéraire et plonge le lecteur au cœur d'un Paris en pleine reconstruction et d'intrigues vertigineuses. Le second tome, Zone blanche, tient toutes ses promesses, l'action s'intensifia encore servie par des personnages denses.

Une rencontre à ne pas manquer pour deux romans à lire absolument!

 
Le prix Ado-lisant 16

Le Prix Ado-Lisant est un prix littéraire destiné aux adolescents de 13 à 16 ans. Il leur propose chaque année une sélection de 6 romans afin de stimuler leur imaginaire et de développer leur esprit critique via la lecture plaisir.

Le lauréat 2016 est Le passage du diable d'Anne Fine (éd. École des loisirs)

fine-le-passage-du-diable

La sélection 2017 est déjà dévoilée,

pour participer et découvrir de nouveaux romans, clique ici

adolisantaffiche2017

 
Affronter l'Histoire

Il était une fois  4 jeunes filles, 4 adolescentes "comme les autres" devenues pourtant les témoins malgré elles d'une Histoire bien cruelle. 4 destins pour 3 romans pour que, face au fanatisme et à l'injustice, les voix d'hier et d'aujourd'hui soient entendues.

dernierchantpartdudiablegrevetorage

Eva Wiseman, le dernier chant, éd. École des loisirs: Dans une Espagne  redevenue catholique, Isabel de Cardosa, fille  d'un médecin de cour, vient de se fiancer et ce, contrairement à la promesse de son père, sans être concertée. L'heureux élu, Luis de Carrera, est détestable et odieux mais il vient d'une vieille famille dont les racines catholiques sont "incontestables" aux yeux de l'Inquisition, terrible institution qui semble tant effrayer la mère d'Isabel et la famille du jeune orfèvre en charge de son cadeau de mariage...

Aina Basso, De la part du diable, (trad. du néo-norvégien) éd. Thierry Magnier: au XVIIe siècle, la chasse aux sorcières était monnaie courante. Dorothé, du haut de ses 16 ans, est la nouvelle épouse de l'un des juges en charge dans le Finnmark; Elen est la fille d'une guérisseuse à l'esprit et aux moeurs libres, toutes deux vivent en paix à l'écoute de la nature et des hommes. Les deux adolescentes éprises de de liberté entreront toutes les deux brutalement dans l'âge adulte en se confrontant aux lois des hommes.

Yves Grevet, Celle qui sentait venir l'orage, éd. Syros : 1897, Frida  fuit sa région natale, pour ses voisins elle est "la fille des démons", ceux que l'on vient d'exécuter. Mise sous la tutelle du docteur Grüber à Bologne, la jeune fille devra se reconstruire, s'affirmer loin des édits pseudoscientifiques et des préjugés et surtout ne jamais renoncer à trouver la vérité.

 
La guerre des mercredis

Gary D. Schmidt, La guerre des mercredis, éd. École des loisirs

guerremercredisHolling Hoodhood vit dans la ville américaine moyenne, dans la maison parfaite, dans la famille idéale. Lorsque vient le mercredi, une moitié de sa classe s'en va pour la synagogue, l'autre pour l'église; étant le seul presbytérien, il reste seul face à la redoutable Madame Baker qui ne peut visiblement pas l'encadrer! Enfin, à première vue seulement car les lectures shakespiriennes se substitueront aux corvées de nettoyage et une solide amitié verra doucement le jour entre cette professeure aux multiples facettes et cet adolescent en pleine construction.

La guerre des mercredis présente avec justesse et humour piquant la difficulté d'être un adolescent, de s'affirmer dans ses choix face à des camarades de classe  aux horizons variés et aux envies dispersées et de trouver sa place loin des attentes d'autrui. L'auteur revient intelligement sur les États-Unis de la fin des années 60, enlisés dans la guerre du Vietnam et les convenances bien-pensantes. Ce roman captivera les lecteurs dès 12-13 ans et, qui sait, donnera envie de lire du Shakespeare et de courir le marathon!

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 18