Rue Saint-Lambert, 116 - 1200 Woluwé Saint Lambert - info@alivreouvert.be - Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h - Adulte : +32.(0)2.762.98.76 - Jeunesse : +32.(0)2.762.66.69

A livre ouvert - Le rat conteurphoto librairie Alivreouvert
La maison de Sugar Beach / Littérature étrangère
maisondesugarbeachHélène Cooper. Trad. de l'anglais
Zoé, 364 pages, 22 €

???La maison de Sugar Beach que nous décrit Hélène Cooper est un véritable petit paradis. Vaste propriété de 22 pièces au bord de l'océan, elle symbolise toute la puissance de la famille Cooper au sein de la société du Libéria. Car les Cooper ne sont pas n'importe qui. Ce sont les descendants des premiers esclaves affranchis d'Amérique, venus s'installer au Libéria pour y fonder un pays libre, sur la terre de leurs ancêtres, l'Afrique. Depuis 1820, les membres de la famille Cooper ont toujours occupé des postes clés au gouvernement. Ils appartiennent à l'élite du pays, formée par une infime partie de la population, ceux qu'on appelle les Congos alors que la grande majorité des Libériens, les indigènes, connaissent la misère et l'humiliation. Mais la maison de Sugar Beach est bien trop grande pour la petite Hélène qui s'endort en ayant peur des esprits. Ses parents décident alors de fournir une grande soeur pour la rassurer. Ce sera Eunice, fille d'une famille misérable, soudainement "adoptée" par ces riches Congos. Hélène Cooper nous raconte leur enfance joyeuse faite de préoccupations adolescentes : mode, musique, l'école et bien sûr les garçons. Mais cette enfance idyllique prend fin brutalement lorsqu'en 1980, les indigènes se révoltent. Le gouvernement tombe, la guerre fait rage. Elle ravagera le pays pendant plus de 30 ans, le livrant aux hordes de pseudo-militaires sanguinaires et d'enfants-soldats sans repères. Hélène et sa famille quitte le pays pour se réfugier aux Etats-Unis, laissant Eunice retourner auprès des siens, dans la misère et la terreur. En Amérique commence une nouvelle vie. Finis les privilèges, Hélène est une immigrée africaine sans ressources. Mais elle a du caractère et mènera sa vie comme elle l'entend. Seule l'absence de sa soeur de coeur l'empêche de couper les ponts avec le Libéria. Elle garde toujours l'espoir de la revoir un jour.
Dans ce récit autobiographique,, Hélène Cooper, aujourd'hui grand reporter, mêle avec passion sa petite histoire personnelle à la grande histoire du Libéria. Passionnant et bouleversant.