Rue Saint-Lambert, 116 - 1200 Woluwé Saint Lambert - info@alivreouvert.be - Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h - Adulte : +32.(0)2.762.98.76 - Jeunesse : +32.(0)2.762.66.69

A livre ouvert - Le rat conteurphoto librairie Alivreouvert
Notre sélection Bandes dessinées pour vos fêtes !

oceandamourleteckelulysserevoir paris


Océan d'amour
, de Lupano et Panaccione, chez Delcourt
Chaque matin, un pêcheur emprunte sa petite embarcation et s'en va en mer. Mais un matin, c'est lui qui est pêché. Emporté par un chalutier, son canot traverse l'atlantique. Sur la grève, sa femme l'attend. Déjà les commères prédisent la mort du pêcheur, mais la vieille sorcière qui lit dans les crêpes l'a vu à Cuba. Convaincue que son homme est toujours vivant, elle se lance seule dans  une mission de sauvetage improbable. Une bonheur de lecture, si l'on peut dire, car il n'y a aucun texte dans cette bd, et c'est aussi cet aspect que l'on salue ! Nous l'avons d'ailleurs lue deux fois d'affilée.

Le teckel, de Hervé Bourhis, chez Casterman
Génial roadtrip  d'un tandem de visiteurs médicaux chargé de placer au mieux un anti-douleur dont la première version avait fait des ravages. Le teckel, c'est Guy Farkas, légende sur pattes dans le milieu, en fin de carrière. Il se voit adjoindre le jeune Jérémy pour le seconder dans sa tournée. Mais qui est vraiment le teckel ? Hervé Bourhis utilise le genre de la comédie et du thriller et construit un scénario très malin : on se délecte et l'on rit à la lecture du Teckel ! Et vous ?

Ulysse. les chants du retour, de Jean Harambat, Actes Sud
Le retour d'Ulysse à Ithaque est le point de départ de cette superbe bande dessinée, qui suit fidèlement le récit d'Homère. Ceci dit, l'auteur y intercalle les interventions d'héllenistes comme Jean-Pierre Vernant ou d'autres. Tous accompagnent la progression d'Ulysse et du récit, jusqu'au combat livré aux prétendants et à la reconquête de Pénélope. Mais l'auteur propose surtout une réflexion sur Ulysse et sa propre reconquête. On sort de cette lecture grandi, nourri et heureux, avec l'envie de se plonger dans la littérature des anciens. Citons enfin Télérama qui résume cet essai dessiné : "Une odyssée de toute beauté, qui réussit l'exploit d'être une synthèse érudite pleine d'émotion. Bravo !"

Revoir Paris, de Schuiten et Peeters, Gallimard
Février 2156. Kârinh est née dans l'arche, une colonie spatiale créée par un groupe d'anciens terriens qui a coupé tout lien avec sa planète d'origine. Elle a toujours rêvé  de voir Paris, cette ville découverte dans des livres miraculeusement préservés. Elle a donc accepté de diriger le Tube, un vaisseau en route vers la terre, avec quelques autres en hibernation... Album très réussi !

littletulipLittle tulip, de Boucq et Charyn, chez Le Lombard
Une dernière lecture à vous conseiller. Dans le new-york des années 70, Pavel aide la police à confectionner des portraits-robots. Il doit ses talents de dessinateur à un maître tatoueur, le plus cruel des caïds, qui l'a éduqué à sa discipline quand il était enfant dans un goulag.

 

 

 


passionloveinvainautel california

 

La passion de Dodin-Bouffant, de Mathieu Bourgniat, Dargaud
Dodin-Bouffant est fin gastronome et voue à l'art culinaire un véritable culte qu'il pratique avec la complicité de sa talentueuse cuisinière Eugénie Chatagne. La mort inopinée de cette dernière est une catastrophe pour Dodin-Bouffant. Il se met alors à la recherche d'une remplaçante, ce qui l'entraîne dans un folle aventure dont les péripéties sont très rigolotes. Bande dessinée pleine de saveurs, mais surtout pleine d'amour !

Love in  vain, de Jean-Michel Dupont et Mezzo, chez Glénat
Ce livre est un magnifique hommage à la vie du bluesman et guitariste virtuose Robert Johnson (1911-1939), tout en noir et blanc, mais quel noir et blanc ! Même la couverture est splendide, dans son format à l'italienne. Bienvenue dans le Mississipi des années 30. Découvrez donc le destin cahotique de cette légende de la musique, qui en inspira bien d'autres, comme Bob Dylan, les Rolling Stones et plus récemment les White Stripes.

Autel California, de Nine Antico, à l'Association
Ici encore les fans de musique se régaleront. Nine Antico nous raconte la naissance du rock and roll à travers le destin de Bouclette, jeune adolescente de Los Angeles qui devient véritable groupie d'ELvis, des Beatles, de Keith Richards. Elle nous mène dans un tourbillon sonore, et nous poursuivons notre lecture à son rythme, en la suivant d'un sock hop, sorte de bal improvisé dans le gymnase d'une école aux coulisses d'un concert ou sur un tapis volant avec Jim Morrison !


eredelegoismeleparfumdeshommesvoixdelanuit 

L'ére de l'égoisme comment le libéralisme l'a emporté, de Daryl Cunningham, chez Ca et là
Découpé en trois parties, cet essai économique de Darryl Cunningham décrit la vie et les incohérences d'une dame de fer, Ayn Rand, peu connue en France, qui développa la théorie de l'objectivisme, basé sur l'égoïsme et l'individualisme, et sur la haine de tout collectivisme. La deuxième partie, plus ardue, nous renseigne sur les mécanismes financiers qui, depuis la crise de 1929, mènent à celle de 2008. La troisième partie s'appuie sur l'analyse psychologique et neurologique des deux principaux courants de pensée qui s'affrontent en politique : les néoconservateurs et les progressistes. En prenant le temps, c'est passionnant !

Le parfum des hommes, de Kim Su Bak, chez Atrabile
C'est en véritable journaliste d'investigation que Kim Su Bak s'est transformé pour cette bande dessinée sensible et révoltante. Il y dénonce les pratiques des dirigeants du géant de la téléphonie mondiale Samsung, en nous racontant le combat sans répit d'un homme, qui a perdu sa fille d'une leucémie, contractée lors de son travail d'ouvrière dans une usine de semi-conduteurs de Samsung. Mensonges, pots de vin, corruption, argent, le monde des vices des puissants est ici révélé !

Voix de la nuit, de Ulli Lust, chez ça et là
Henri Karnau est acousticien, au temps du IIIème Reich. Il met ses talents au service du nazisme pour élaborer la voix aryenne, tout en couvrant la sonorisation des meetings du parti. Il devient peu à peu proche de Goebbels et sa famille, plus particulièrement de sa fille Helga. De ces deux voix entremêlées nait cette bande dessinée qui se terminera dans la noirceur la plus totale, celle du bunker d'Hitler.

N'oubliez pas non plus les nouvelles éditions des intégrales des géniaux Le combat ordinaire, BlackSad et Chroniques diplomatiques !